Photos du Big Battle LFG 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Photos du Big Battle LFG 2014

Message  howloon le Mar 25 Oct - 2:30

D’épais nuages menaçants flottaient dans le ciel au-dessus du champ de bataille et semblaient se placer comme des spectateurs qui viendraient assister à un duel épique au milieu d’une arène de gladiateurs !
Le Seigneur Nain Alrick, juché au sommet de la plus haute Tour de la Forteresse de Sigmar, contemplait les trois énormes armées qui prenaient place devant ses murs.
Combien étaient-ils se demanda-t-il !
Il regardait les cohortes de cette tribu de maraudeurs affiliés à leur fameux dieu du sang se mettre au plus près des remparts avec des dizaines d’échelles sur leurs épaules musculeuses. Il frémit légèrement en observant cette énorme Tour de Siège poussée par des Ogres immenses ayant prêté allégeance aux Dieux Sombres. Il était presque impressionné par la marche parfaitement silencieuse et disciplinée des unités Druchii et au combien à l’opposé des troupes braillard, vociférantes et contre-nature que sont les Hommes-bêtes !
Mais son inquiétude principale venait de ces horribles créatures titanesques qui accompagnaient l’armée ennemie. Il y avait deux énormes géants à tête bovine ainsi que deux terrifiants Dragons noirs comme l’ébène et pour finir deux Hydres monstrueuses.
A cette vue, une pensée lui vint soudain à l’esprit. Son regard se tourna en direction de l’unité de Tueurs rassemblée dans la Cour qui ne semblait nullement impressionné par de telle créature. Au contraire, ils semblaient même joyeux vu les quolibets et les différents gestes disgracieux qu’ils envoyaient en direction de ces monstruosités. Alrick éprouva une sorte de grand respect pour ses guerriers qui, malgré ce qu’ils avaient pu faire dans le passé pour perdre leur honneur au point de rejoindre les rangs de cette étrange confrérie, allaient pouvoir amplement faire preuve de leurs immanquables compétences et être d’une immense aide pour l’Alliance.
Puis, le regard d’Alrick se tourna sur ses propres effectifs. Il regarda les Archers Asurs, les arquebusiers et arbalétriers nains prendre place sur les Remparts et dans les Tours ; Les Maîtres ingénieurs huiler des articulations de baliste et de canon ou donner des directives aux artilleurs.
Il observa les unités disciplinées Naines et Asurs former leurs rangs dans la Cour et vérifier une dernière fois leur équipement.
Puis son regard sévère se tourna vers l’objet de tout ceci. L’objet pour qui des centaines de vie allaient mourir aujourd’hui. Le Portail des Anciens.
Le visage du joyeux Joseph Bugman revint devant ses yeux. Il revit la scène des empoignades, des hochements de têtes complices et des échanges de porte-bonheur et autres effets personnels entre les trois unités, qui allaient donner surement leur vie pour permettre à l’Alliance de gagner du temps pour permettre aux Mages Haut-elfes de pouvoir prendre le contrôle sur l’Antique Relique, et entre les différentes unités elfes, naines et humaines qui resteraient sous la protection des épaisses fortifications de Sigmar.
Alrick était fier d’avoir des guerriers d’une telle qualité sous ses ordres ! Ce soir, de nouvelles pages seront rajoutées au Dammaz Kron, le Grand Livre des Rancunes.

Soudain, un énorme rugissement bestial proféré par l’un des Dragons noirs sembla donner le signal du commencement de la bataille où l’avenir des Terres des Hommes allait se jouer.

Toutes les unités ennemies avancèrent en direction des remparts aussi vite que leur permettaient leurs jambes. La Tour de Siège, poussée par les Ogres, arriva à une vitesse alarmante quasiment aux pieds des remparts. Un bélier de siège, poussé par des maraudeurs s’approcha aussi assez vite de la Porte Principale.
Tout à coup, un flash aveuglant venant de sa droite, attira le regard d’Alrick. Un picotement caractéristique irisa les poils de sa nuque. De la Magie était à l’œuvre. Une Magie assez puissante pour que les Runes de protection ne puissent rien faire contre. Mais de toute évidence, le Sort lancé ne devait pas être destinée contre ses troupes car aucun rapport alarmant ne lui parvint !
D’autres sorts furent lancés mais cette fois, les merveilleuses Runes protectrices firent leur œuvre.
Soudain, deux énormes explosions suivi, et çà, il l’aurait juré, de ricanements démoniaques, vinrent arracher d’énormes mottes de terre juste devant les Remparts, mais l’un atteignit un Canon Orge qui fut totalement vaporisé. L’un des géants à tête bovine lança un rocher de la taille d’une maison sur les Murs mais son tir fut très mal ajusté.

A présent, il était l’heure pour ses propres troupes, de rentrer dans la danse.
Alrick souffla dans un magnifique Cor, finement ouvragé et garni de Runes ancestrales.
Les Sentinelles naines, placées sur la Bretèche principale, donnèrent les indications nécessaires à l’unité de chevaliers bretonniens, soucieux de retrouver leur Honneur et de venger la mort de leurs frères d’armes tombés quelques jours plus tôt, pour tenter une sortie audacieuse en chargeant les troupes chargées de faire avancer le Bélier de Siège ennemi. Ceux-ci préférèrent abandonner leur machine plutôt que d’affronter la terrible vengeance des Fils de Gille le Breton !
Dans la Cour, les troupes n’étaient pas en reste. Le Mage Asur lança un terrible sort l’Artefact magique mais ne sembla pas l’égratigner. A la vue d’une telle offense, le Grand Maître des Runes brandit bien haut son marteau runique et frappa de toutes ses forces sur l’Antique Enclume qui envoya un éclair aveuglant en direction du Portail. Celui-ci sembla trembler sur ses fondations et de multiples étincelles parcoururent sa surface.
Tout à coup, le tonnerre assourdissant de la poudre noir se fit entendre. Des centaines de flèches et de carreaux d’arbalètes furent lâchés sur l’ennemi, ainsi que d’énormes rochers par les trébuchets bretonniens, qui firent bonne moisson. Le Géant lanceur de rocher fut criblé de flèches et tomba lourdement au sol sans vie.
Au loin, derrière les forces ennemis, grâce à sa Longue-vue, Alrick vis sortir de leur cachette, les courageux Martyrs qui leur permettrait de gagner assez de temps pour accomplir leur propre rôle, et fit une prière silencieuse pour le salut de leurs âmes.

Les Forces de la Destruction n’allaient certainement pas être impressionnées par quelques pertes mineures.
L’un des Dragons noirs ainsi que le dernier géant se jetèrent sur les courageux chevaliers Bretonniens.
La tour de Siège atteignit le rempart et déversa son engeance sur les défenseurs impassibles.
La première vague d’assaut atteignit aussi la base des Remparts et y accrocha ses échelles pour en commencer l’ascension.
L’arrière-garde ennemie se rendit compte du piège tendu par leurs adversaires et donnèrent l’ordre à certaines troupes de faire volte face pour accueillir la charge de ces troubles fêtes.
Le second Canon démoniaque cracha une boule de pure énergie sur la bretèche qui la frappa de plein fouet. Les nains positionnés dessus virent apparaitre quelques fissures sur la fortification.
Un colosse bovin se tenant sur 2 pattes tenta de charger la Porte principale en brandissant au-dessus de sa tête corné une hache aussi grande que lui, mais celui-ci avait mal calculé la distance le séparant de sa cible et s’essouffla avant de l’atteindre.
Encore une fois, les sorciers et chamans ennemis tentèrent de lancer des sorts apocalyptiques et encore une fois, les protections runiques et les compétences exceptionnelles elfiques dissipèrent le danger.
Par contre, les maraudeurs ainsi que les unités d’élites druchii réussirent à prendre pieds sur les remparts.

Cyndarell, le capitaine de la Garde Maritime ayant la charge de protéger les remparts, donna l’ordre à ses hommes de resserrer les rangs afin de bouter l’ennemis hors des créneaux. Ce qu’ils firent avec brio sous les Hourras de leurs compatriotes et alliés.
A nouveau, les archers et les machines de guerre de la forteresse fauchèrent les rangs ennemis comme du blé mûr.
Elanthyr le Mage tenta une nouvelle fois de plier le portail à sa volonté, mais soudain, quelque chose d’inexplicable se passa. L’énergie utilisée augmenta de façon exponentielle et le Mage en perdit le contrôle. Une déflagration se produisit mais qui fort heureusement ne fit pas trop de dégât.
Le Maître des Runes, lui, par contre, frappa une nouvelle fois sur l’Enclume du Destin comme si Grungni en personne maniait le marteau runique. Une décharge fulgurante frappa le Portail mais celui-ci, dévia l’éclair au loin.
Du côté des courageux Martyrs, ceux-ci chargèrent les troupes d’arrière-garde ennemie qui fauchèrent une baliste Druchii ainsi qu’une unité de Gors qui s’enfuit sans demander son reste.
Les chevaliers bretonniens, seul face à une armée entière, se battaient comme des lions. Leur Sir occis d’un seul coup d’épée bénie la tête bovine de l’immonde créature gigantesque, avant même que celle-ci ne puisse faire le moindre dégât.
Le Seigneur Druchii, sur son Dragon noir, profita que le héros Bretonnien soit occupé avec le géant pour semer la mort parmi la fine fleur de la chevalerie. La plupart périrent sous les flammes ou les crocs du Dragon, ou encore sous la lame de l’elfe noir. Mais malgré les pertes importantes, les chevaliers tinrent leur position.
Sarphylar, le Mage de Feu juché sur son Dragon solaire, ne tenant plus et avide de carnage et de gloire, donna l’ordre mental à son dragon de sortir de la relative protection de la Forteresse pour aller se poser au beau milieu de la bataille. Alrick se demanda quel était le stratagème du Mage.

Panh Tangh Khuet, juché sur son Disque volant, pris quelques instants pour contempler la bataille.
Ce qu’il vit ne lui plu pas beaucoup. L’alliance Nordique avait subit beaucoup de perte sans vraiment prendre d’avantages. Des troupes étaient attaquées par l’arrière et étaient bloqués, les Remparts Est avaient été repris par l’ennemi, les deux Colosses étaient mort, le Bélier de Siège était détruit, et pour l’instant, ils n’avaient affronté que du menu frottin ! L’élite ennemi était encore au complet à l’intérieure des fortifications.
Par Tzeentch ! Cela ne pouvait pas se passer comme çà !
Le Seigneur Chaotique hurla ses ordres avant de se jeter sur l’impudent Mage-dragon. Son frère Ulgassh l’Invincible chargea une machine de guerre et Bel-Sabba, le Héraut du Général Suprême chargea la Garde Personnelle de Joseph Bugman qu’il défia en combat singulier.
Le Seigneur Korhil décapita les derniers templiers, Panh Tangh Khuet massacra le ridicule Mage elfique mais dû tout de même rester combattre le Dragon rouge qui continuait de défendre la dépouille de feu son maître. Bel-Sabba jouait avec le héros nain en le blessant de-ci de-là avant de lui donner le coup de grâce. Ulgassh décapita, trancha et empala un à un les artilleurs nains, mais, dans un ultime geste de défi, l’ingénieur nain, un sourire au coin des lèvres posa sa main sur une Rune gravé sur le fût du canon. Une odeur d’ozone entoura les deux combattants et une explosion retentissante détruisit le sommet de la tour où se trouvaient les deux ennemis jurés. Les témoins de la scène, se relevèrent après avoir été couché au sol par le souffle et purent, avec effroi, observer le Seigneur Chaotique flottant sur son disque démoniaque s’extraire de la fumée de l’explosion, indemne ! Décidément, il méritait bien son nom.
Des nouvelles troupes Homme-bêtes arrivèrent par le flanc Est et purent emprunter les échelles des anciennes troupes alliés tombées face aux lanciers elfiques. Le combat fut acharné mais les Gors tinrent bon et une nouvelle tête de pont put être posée.
Le démon enfermé dans l’une des machines infernales sentit la force vitale des nains tout proche et arracha les chaînes d’entravements pour se jeter tout hurlant sur cette bonne source d’énergie.
Hélas, ces nains étaient lourdement équipés et ne firent qu’une bouchée de la Démoniaque créature métallique.
Le dernier Canon Apocalypse tira sur le donjon mais ne fit qu’arracher quelques blocs de pierre noire.
De son côté, le Chaman homme-bête, en voulant lancer un sort de protection sur ses congénères, ne compris pas pourquoi, tout à coup, non seulement celui-ci avait été dissipé, mais en plus, il était incapable de se souvenir quels étaient les syllabes ésotériques qu’il fallait prononcer pour l’incanter.

Alrick descendit rejoindre ses troupes dans la Cour. Son Lieutenant lui fit un rapide rapport de la situation. Le Rempart Ouest allait bientôt être perdu et le Rempart Est après avoir été nettoyé était à nouveau assiégé. Le Mage-dragon avait disparu et plusieurs machines de guerre étaient en surchauffe ou enrayée. Mais dans l’ensemble, les troupes gardaient le moral et campaient sur leurs positions.
Alrick croisa le regard du Seigneur Asur sur son Dragon Stellaire. Celui-ci compris immédiatement les pensées de son frère d’arme et tira sur les rennes dans sa monture pour charger les impudents qui osaient souiller de leur sang impur les Remparts Ouest.
Les troupes d’élites elfiques rentrèrent dans les Tours pour bloquer le passage à l’ennemi et l’empêcher ainsi de descendre dans la Cour.
Le Seigneur chaotique et le Dragon rouge se combattait avec vigueur sans que l’un ou l’autre ne prenne l’avantage.
Le duel épique entre Joseph Bugman et le Héraut chaotique se termina par la mort du Héros nain.
Les mineurs nains exécutèrent leurs cousins chaotiques sans amertumes.
Les archers bretonniens, toujours présents à leur poste, plongèrent leurs flèches dans des braseros et tirèrent leurs traits incandescents sur une des hydres qu’ils blessèrent mortellement. Un coup de mains de leurs confrères consanguins acheva l’hydre blessée d’un coup de rocher tiré par le trébuchet restant. De nombreuses bouches édentées hurlèrent leur joie de cet exploit improbable !

Pour le Général Suprême, cela en était assez ! Lui, le plus grand guerrier de tous les temps, bloqué par un ridicule lézard rouge. A quel jeu pouvait encore jouer les Dieux pour ne pas vouloir lui donner la force nécessaire pour traverser cette satanée armure écailleuse ? Non ! Cela suffisait !
Panh Tangh Khuet puisa dans toute son énergie et frappa et frappa encore l’immense reptile de son épée ensorcelée, qui fut mortellement blessé mais qui s’obstinait à ne pas vouloir mourir !
Ulgassh aperçut le Seigneur elfique sur son énorme Dragon et se dit que voilà enfin un adversaire digne de lui. Il le chargea donc. Mais un groupe d’ogre qui venait enfin de sortir de la Tour de Siège se retrouva lui aussi nez à nez avec l’énorme reptile. L’Asur était attaqué sur deux fronts en même temps !
Le Seigneur Korhil, enfin débarrassé de ses gêneurs, put enfin reporter son attention sur la Forteresse, dont il chargea la Bretèche pour dégager les pleutres qui la protégeait.
L’arrière-garde, enfin libre de ses mouvements, tenta d’avancer le plus rapidement possible pour rattraper son retard.
Le Seigneur Minotaure, ivre de rage, grimpa sur les Remparts Est et commença son massacre.
Les Runes protectrices inscrites dans les pierres de la Forteresse devaient être d’une puissance incommensurable car aucun sort ou enchantements ne fonctionnaient.

Les troupes rassemblées autour de l’Ancienne Relique se rassemblèrent en vue du futur affrontement qui n’allait pas tarder.
L’ennemi réussit à prendre entièrement possession des Remparts Est et Ouest juste après avoir occis le Général Haut-elfe et son majestueux Dragon Doré.
La situation commençait à devenir inquiétante.
Les Maîtres des épées tenaient parfaitement leur rôle de blocage dans les Tours et ce n’est pas les affreux Ogres qui purent les inquiéter le moins du monde.
Le prochain but de l’ennemi était parfaitement clair. Leur cible était le Donjon !
Soudain, le Mage Elfe parvint enfin à faire quelque chose avec ce damné portail.
Une lumière aveuglante en émana puis, un être étrange, tout d’argent vêtu, s’approcha d’eux et leur dit :
"Ce portail est repris, et les anciens vous en remercie! Mais une tâche plus grande vous incombe de l'autre coté! Traversez sans crainte et aidez-nous! Ne mourrez pas pour rien car aucune victoire n'est possible ici pour l'instant".
Alrick observa ses hommes. Il savait qu’un repli général était du pur suicide. Il comprit qu’il serait obligé de laisser des troupes en arrière pour couvrir leur retraite.
Mais comme un seul homme, par la grâce des Dieux, il n’aura jamais eu besoin de prendre une telle décision, car, tous ceux présent autour de lui et ayant eux aussi reçu le message mental de l’étranger, prirent leur décision.
Les troupes qui allaient protéger leurs frères partir se mettre en position tandis que les autres, se mirent autour de leur Général bien-aimé.
Le signal du départ fut donné par la détonation de deux canons qui firent feu commun sur l’un des Dragons noirs. Celui-ci reçu un boulet en pleine poitrine et fut décapité par le second projectile.
Les troupes elfiques et naines qui franchirent le Portail disparurent dans le vortex en entendant comme dernier son les hurlements de joie de leurs compagnons.



























avatar
howloon
Admin

Messages : 820
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 104
Localisation : Sur mon Dragon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Photos du Big Battle LFG 2014

Message  howloon le Mar 25 Oct - 2:58

Suite:
























avatar
howloon
Admin

Messages : 820
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 104
Localisation : Sur mon Dragon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Photos du Big Battle LFG 2014

Message  howloon le Mar 25 Oct - 3:19

et le final:



















avatar
howloon
Admin

Messages : 820
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 104
Localisation : Sur mon Dragon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Photos du Big Battle LFG 2014

Message  Admin le Mar 25 Oct - 14:41

Ptin quand on y pense, comme c'était bon ces batailles narratives...

Félicitations pour le boulot.
avatar
Admin
Admin

Messages : 497
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 38
Localisation :

Voir le profil de l'utilisateur http://lfg-assovillefranche.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Photos du Big Battle LFG 2014

Message  howloon le Mer 26 Oct - 12:34

la vache, tu m'étonnes! j'ai mis presque 1h30 pour héberger toutes ces photos sur leur site!

ouaip, c'est bon les battle à scénarios, à méditer pour en relancer une? Mais bon, perso, la motivation est basse et comme la moitié des effectifs ont quitté le navires ou seront absent pour cause d'arrivée prochaine d'enfants du chaos, je ne sais pas si il y aura beaucoup de volontaire!

Mais c'est vrai que c'est bon des grosses bastons!

J'ai encore tous les textes qui avaient été écrit par les joueurs, tu veux que je les mettent à l'occaz?
avatar
howloon
Admin

Messages : 820
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 104
Localisation : Sur mon Dragon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Photos du Big Battle LFG 2014

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum